Les meilleurs livres de l'année 2017 selon Le Monde des Livres


actualitte.com

La fin de l'année marque l'heure des bilans, et les différentes rédactions littéraires publient les unes après les autres leurs sélections des meilleurs livres de 2017. Le Monde des Livres a choisi de présenter les palmarès respectifs des rédacteurs : largement de quoi vous inspirer pour les cadeaux de Noël, ou pour d'autres occasions...


 

Le choix de Jean Birnbaum


L’Art de perdre, d’Alice Zeniter, Flammarion
Europa. Notre histoire, sous la direction d’Étienne François et Thomas Serrier, Les Arènes
Se défendre. Philosophie de la violence, d’Elsa Dorlin, La Découverte
En terrain miné, d’Alain Finkielkraut et Élisabeth de Fontenay, Stock
Le Voleur de chocolat, de Geronimo Stilton, traduction de Marianne Faurobert, Albin Michel Jeunesse


Le choix de Florent Georgesco


L’Ordre étrange des choses, d’Antonio Damasio, Odile Jacob
Défense de Prosper Brouillon, d’Éric Chevillard, Éditions Noir sur Blanc
Me voici, de Jonathan Safran Foer, traduction de Stéphane Roques, Éditions de l'Olivier
Bibliothèque idéale des philosophes antiques, édité par Jean-Louis Poirier, Les Belles Lettres
Le Chemin des humbles, de Rémi Bordes, Plon

Le choix de Raphaëlle Leyris


Les Fantômes du vieux pays, de Nathan Hill, traduction de Mathilde Bach, Gallimard
Summer, de Monica Sabolo, JC Lattès
Une odyssée. Un père, un fils, une épopée, de Daniel Mendelsohn, Flammarion
L’Avancée de la nuit, de Jakuta Alikavazovic, Éditions de l'Olivier
La Serpe, de Philippe Jaenada, Julliard

Le choix de Florence Noiville


Classé sans suite, de Claudio Magris, traduction de Jean et Marie-Noëlle Pastureau, Gallimard
Le Sympathisant, de Viet Thanh Nguyen, traduction de Clément Baude, Belfond
Retour à Lemberg, de Philippe Sands, traduction d'Astrid Von Busekist, Albin Michel
Les Huit Montagnes, de Paolo Cognetti, traduction d'Anita Rochedy, Stock
Les Belles de Halimunda, d’Eka Kurniawan, traduction d'Étienne Naveau, Sabine Wespieser

Le choix de Frédéric Potet


Opération Copperhead, de Jean Harambat, Dargaud
Nos vacances, de Blexbolex, Albin Michel
Alors que j’essayais d’être quelqu’un de bien, d’Ulli Lust, traduction de Paul Derouet, Éditions çà et là
Crache trois fois, de Davide Reviati, traduction de Silvina Pratt, Ici Même
Bangalore, de Simon Lamouret, Warum

Le choix de Macha Séry


Correspondance (1944-1959), d’Albert Camus et Maria Casarès, Gallimard
Sur l’écriture, de Charles Bukowski, traduction de Romain Monnery, Au Diable Vauvert
Hérésies glorieuses, de Lisa McInerney, traduction de Catherine Richard-Mas, Joëlle Losfeld
Glaise, de Franck Bouysse, Le Livre de Poche
Une colonne de feu, de Ken Follett, traduction de Cécile Arnaud, Jean-Daniel Brèque, Nathalie Gouyé-Guilbert, Odile Demanhe et Dominique Haas, Robert Laffont

Le choix de Nicolas Weill


L’Archipel des Solovki, de Zakhar Prilepine, traduction de Joëlle Dublanchet, Actes Sud
La Maison éternelle, de Yuri Slezkine, traduction de Pascale Haas, Bruno Gendre, Charlotte Nordmann, Christophe Jaquet, La Découverte
Histoire des Indes, de Michel Angot, Les Belles Lettres
Les femmes sont des guitares (dont on ne devrait pas jouer), de Clemens Setz, Actes Sud
La Première Pierre, de Carsten Jensen, traduction de Nils Ahl, Phébus

Retrouvez les meilleurs livres de l'année 2017


Aucun commentaire:

Messages les plus consultés